troubles obsessionnels compulsifs : traitement naturel

Une question qui revient de plus en plus souvent dans la sphère des TOC est : « Comment soigner ses troubles obsessionnels compulsifs avec un traitement naturel ? ». Et c’est tout à fait normal que cette question nous travaille !

Quand on souffre de troubles anxieux, il est souvent recommandé de prendre des anxiolytiques et des antidépresseurs. Non pas que ça soit une mauvaise chose puisque ces traitements apportent bien souvent un réel soutien aux personnes qui en prennent, du moins cela rend leur quotidien parfois un peu moins difficile et leur facilite un travail sur les TOC.

Seulement voilà, le petit hic avec ces traitements, ce sont les effets secondaires qui bien souvent sont légion (perte(s) ou prise(s) de poids, baisse de libido, troubles digestifs, maux de tête, etc.). Et j’en passe … Mais si cela vous intéresse, je vous invite à regarder la notice ^^.

 

Attention, je n’ai pas fais cet article pour vous dire « Arrêtez vos anti-dépresseurs tout de suite », NON ne faites surtout pas ça et encore moins d’un coup ! J’ai voulu faire cet article pour vous apporter une autre manière de voir les choses, une autre façon de faire et surtout une alternative. Le but est vraiment de vous aider à pouvoir passer à plus naturel et à votre rythme, d’accord ? Parfait, à présent accrochez votre ceinture, je vais vous expliquer comment j’ai fait et comment vous allez pouvoir faire pour mettre en place un traitement naturel contre les TOC.

 

Comment se soigner avec des méthodes naturelles ?

 

Pour vous soigner de manière naturelle, il va de soi que vous allez quand même devoir travailler ! Non il n’y a pas de plante ou de technique magique qui vous soignera comme ça ! Pas plus que les anti-dépresseurs d’ailleurs…

 

Mais alors comment faire ? Vous allez dans un premier temps utiliser des techniques, plantes, etc. qui vous apporterons un apaisement et vous faciliterons le travail que vous allez faire ou que vous faites déjà sur vos TOC (c’est exactement pareille que les solutions médicamenteuses). On va utiliser toutes ces choses comme « support », comme soutien, mais pas comme solution unique. Cela va entre autre vous permettre de :

  • Réduire votre stress et votre anxiété.
  • Stabiliser voir améliorer votre humeur.
  • Vous redonner de l’énergie au quotidien.
  • Travailler votre émotionnel
  • Etc.

 

C’est un peu comme du jardinage. Une fois que vous avez tout ça, vous avez une sorte de terreau avec lequel vous allez pouvoir travailler dans de meilleures conditions, et ainsi faire pousser la graine de la guérison 😅. Oui je ne suis pas le roi de la métaphore mais vous avez compris ce que je voulais dire, non ? C’est l’essentiel !

 

Ensuite, vous allez pouvoir mettre en parallèle, un vrai travail d’exposition (voir « L’exposition et le travail des obsessions » en dessous), et donc un vrai travail sur vos TOC directement. On ne fait pas que la moitié des choses ! Travailler sur les TOC c’est bien mais c’est quand même beaucoup plus difficile sans les méthodes naturelles en soutien. Bien évidemment, les méthodes naturelles ne font pas tout le travaille à votre place. Pour les traitements médicamenteux c’est pareil, les anti-dépresseurs et anxiolytiques ça aide, mais si vous les prenez seuls et que vous ne mettez rien en place, bah dans 30 ans, il y a de grandes chances pour que vous n’ayez pas beaucoup avancé …

 

Je pense que vous avez compris le principe. Selon moi pour avoir de meilleurs résultats, il faut travailler de manière un peu plus holistique et combiner les méthodes, que ce soit avec la chimie ou les méthodes naturelles. Mais du coup, quelles méthodes naturelles utiliser ?

 

Les plantes, un allié trop souvent négligé quand on a des TOC

 

huiles essentielles camomille romaine anxiété toc

 

On oublie souvent que à l’origine, avant d’utiliser la chimie pour créer les médicaments, nous utilisions les plantes comme traitement et sous de nombreuses formes. Bien que de plus en plus de personnes les ré-utilisent, ce n’est toujours pas un réflexe. Il faut dire aussi que du fait du non remboursement des méthodes naturelles, nous nous dirigeons et sommes très (trop ?) rapidement dirigés vers les traitements médicamenteux. Il existe pourtant des plantes que vous allez pouvoir utiliser au quotidien et sous différentes formes. On retrouve principalement :

 

  • L’aromathérapie avec les huiles essentielles (lavande, camomille, petit grain bigarade, etc.) cf. l’article sur les huiles essentielles.
  • La phytothérapie avec des infusions, décoctions, gélules, etc. (griffonia, camomille, valériane, mélisse, passiflore, chardon-marie, …).
  • Les compléments alimentaires et vitamines (privilégier des compléments riches en vitamines, notamment B12 et D très bonnes pour le système nerveux et l’humeur).
  • Etc ..

 

Voilà un petit résumé qui devrait déjà vous mettre sur la piste de choses que vous pouvez mettre en place pour ce qui est des plantes. Naturellement, ce n’est qu’une partie de ce qu’il est possible de faire mais on pourrait faire plusieurs articles rien que sur ce sujet, donc difficile de tout dire ici 😊…
Mais Alban les plantes ont les connaît déjà, il doit bien exister autre chose non ? Si et on voit ça maintenant.

 

L’hygiène de vie et son influence sur nos TOC

 

 

Ça peut paraître bête mais si vous ne prenez pas soin de vous, il y a peu de chances que votre corps vous le rende bien 😆. Il va donc falloir regarder un petit peu du côté de l’hygiène de vie car si vous avez une « mauvaise » hygiène de vie, ça peut avoir des effets très négatifs, mais à l’inverse une bonne hygiène peut vous apporter énormément ! Parmi les choses auxquelles il faut tout particulièrement faire attention on va retrouver :

 

  • L’alimentation. Vous connaissez la phrase qui dit qu’on est ce que l’on mange ? Bah là c’est ça 🤗 . Pour les troubles anxieux (et pas que) il est intéressant de privilégier une alimentation riche en fruits et légumes, en poissons, en oléagineux et surtout peu transformée. On trouve de tout dans nos rayons, même des trucs qui empoisonnent le corps dans la durée et c’est pas cool ^^. Bref, l’alimentation c’est le carburant de votre corps donc si vous voulez qu’il soit en forme pour combattre vos TOC, il va falloir le nourrir correctement ! Pensez également à boire beaucoup d’eau ! (oui ça aide à éliminer les mauvaises choses du corps).
  • Le sport. Le sport est souvent délaissé alors que c’est un outil très puissant contre l’anxiété, le manque d’énergie, et c’est bon pour le corps et l’esprit. Je ne vous en dit pas plus ! Pour en savoir plus, cliquer !
  • Prendre du temps pour soi. Peu importe la manière, que ce soit par la lecture, le sport, la relaxation ou autres, vous devez prendre du temps pour vous ! Quoi que vous en pensiez, vous êtes le centre de votre vie (même si vous avez des enfants, si vous allez bien cela se répercutera sur eux positivement). Vous devez prendre soin de vous avant tout, même si vous voulez prendre soin des autres (on ne peut pas donner ce que l’on a pas 😉).
  • Le rythme. Combattre les TOC demande beaucoup d’énergie, il va donc falloir être en forme. Avant tout , il faut avoir un bon rythme de vie et qui dit un bon rythme de vie dit un bon sommeil avec des nuits reposantes et des horaires « fixes » autant que possible. Pour vous aider à dormir, je vous invite à regarder du côté de l’aromathérapie et de la phytothérapie.

 

Voilà les éléments à ne surtout pas négliger concernant le rythme de vie . Le but est de faire en sorte d’avoir plus d’énergie mais aussi de nous aider à retrouver un mieux-être. D’après la citation de Saint Paul : « Le corps est le temple de l’esprit ». Si vous voulez que votre esprit se sente bien dans votre corps, il va falloir faire du ménage !
Bon, c’est bon Alban, c’est fini ?  » EH BIEN NON, il y a encore d’autres conseils !

 

La relaxation, la meilleure amie des anxieux (the best friend)

 

 

Précédemment, nous avons vu les plantes, l’hygiène de vie et ça fait déjà pas mal d’éléments ! Mais, si il y a une chose que vous devez absolument mettre en place dans votre vie, que vous ayez ou non des troubles obsessionnels compulsifs, c’est la relaxation !


Pourquoi ? Tout simplement parce que cela va vous apporter du bien-être, de la détente et plus encore (vous n’imaginez même pas…) En plus de cela, ça vous aidera à mieux appréhender les exercices sur vos TOC. On est d’accord que faire de l’exposition c’est bien MAIS qu’est-ce que c’est difficile ! Et tout ça en grande partie à cause de l’anxiété provoquée par les obsessions. L’intérêt de la relaxation va donc être de vous aider à gérer cette anxiété entre autre chose. Je vous invite une fois encore à regarder la vidéo en lien avec le sujet. Ne vous inquiétez pas, je vais quand même vous donner quelques idées dans cet article. Nous avons :

 

  • Le sport (oui ça apporte aussi de la relaxation),
  • Le yoga (pratique à base de postures et d’exercices de respiration qui ont pour but d’apporter de la détente et un bien-être physique et mental),
  • La méditation (même si elle apporte de la relaxation, elle n’est pas à proprement parlé de la relaxation),
  • Les exercices de respiration (c’est selon moi le plus rapide et pratique à mettre en place et c’est ce que je privilégie dans mon programme),
  • Le Tai Chi (dérivé des arts martiaux, c’est une discipline corporelle qui fait partie des exercices énergétiques de la médecine traditionnelle chinoise).
  • ASMR (technique de relaxation par les sensations, généralement on l’écoute avec des écouteurs ou un casque (je vous conseille d’en écouter le soir avant de vous endormir)).
  • Etc.

 

Si vous le pouvez, n’hésitez pas à pratiquer une des ces techniques tous les jours ! Certaines ne prennent que quelques petites minutes de notre journée mais peuvent nous apporter énormément ! Vous allez voir que dans la durée les bénéfices seront vraiment intéressants mais il va falloir être patient 😉. Et ensuite une fois qu’on a fait ça ? Tu ne nous a toujours pas parlé de TOC là ! Ah ah, on y vient…

 

L’exposition et le travail des obsessions

 

Maintenant que vous avez vu tout ce qu’il fallait mettre en place en amont, il va effectivement falloir travailler sur les TOC. Mais comme vous avez suivi mes conseils, que vous faites de la relaxation, que vous avez une meilleure hygiène de vie et que vous prenez quelques plantes pour vous détendre à côté, ca sera un peu moins difficile 😜 … Mais comment faire pour travailler sur nos troubles obsessionnels de manière efficace ? Certains n’apprendrons peut-être rien ici mais il y a 2 choses principales à faire selon moi :

 

  • Faire des exercices d’exposition : En résumé, ça va consister à vous confronter à vos déclencheurs et obsessions sans faire vos rituels / compulsions / évitements. Attention, cependant, on ne fait pas ça n’importe comment. Quand on a des obsessions liées à la saleté, on ne va pas se jeter immédiatement dans une poubelle. On y va de manière progressive pour nous désensibiliser, pour nous montrer à nous même que nos obsessions n’ont pas lieu d’être.
  • Rationaliser nos obsessions : Tout est dans le titre il me semble, il va falloir démonter nos obsessions et leurs logiques pour nous aider à y croire de moins en moins et ainsi réduire l’anxiété qu’elles provoquent chez nous.

Ces deux choses seront efficaces dans la durée, c’est pour cette raison qu’il est important d’y aller étape par étape et de manière régulière. On ne vient pas à bout de nos en TOC en 2 jours, ni même en quelques semaines… C’est généralement un travail de longue haleine, un travail dans la durée d’où l’intérêt de tout faire en parallèle pour trouver la force et l’énergie de tenir.

 

Conclusion

 

Tout cela peut paraître « monstrueux » à mettre en place mais ça ne l’est pas tant que ça croyez-moi. C’est une question d’habitude et vous prendrez rapidement beaucoup de plaisir à faire certaines choses. Enfin si vous ne parvenez pas à tout mettre en place, pas de panique, je vous ai livré beaucoup de techniques et de solutions dans cet article afin que vous puissiez choisir la ou les techniques/solutions qui vous correspondent le mieux. Si vous arrivez à mettre en place ne serait-ce que certaines choses, cela devrait déjà vous aider. Je vous conseille de privilégiez la relaxation et les plantes (avec le travail sur les TOC bien sûr).

 

Quoi qu’il en soi et pour finir, je pense qu’il ne faut pas voir les TOC comme le problème en soi mais comme une conséquence d’un mal-être plus profond. Pour cette raison, il m’a paru logique et intéressant de mettre en place cette méthode, une méthode qui permette d’agir sur les différents aspects du problème et sur notre être entier…

 

Nous arrivons à la fin de cet article, j’espère qu’il pourra vous apporter de l’amélioration et du positif dans votre vie et que vous pourrez combattre vos TOC plus efficacement. Je vous ai donné dans cet article les méthodes que j’ai pu mettre en place pour ne plus avoir de TOC et plus encore. Comme toujours n’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires, à très bientôt pour un prochain article ou une vidéo.

 

Prenez soin de vous 😉

Pin It on Pinterest

Share This