Transcription de la vidéo : TOC – Devenir ACTEUR de sa GUÉRISON
https://www.youtube.com/watch?v=1pnDjl3IViU

 

Salut, c’est Alban et je suis content de vous retrouver sur ma chaîne. Aujourd’hui, je voulais vous parler de quelque chose, une réflexion que je me suis faite et j’ai eu envie de la partager avec vous.

 

La réflexion que je souhaitais partager avec vous, c’était tout simplement de me dire, est-ce qu’il n’est pas important de se rappeler que la guérison ou la rémission ne vienne pas uniquement de l’extérieur ? Si je dis ça, c’est parce que je me rappelle que quand j’avais mes TOC, au début, j’étais vraiment spectateur de mon état et dans l’attente que la guérison vienne de je ne sais où, mais de l’extérieur.
C’est normal, parce que quand on a des TOC, on est fatigué au quotidien et du coup, ça a peut-être tendance à nous rendre un petit peu passif vis-à-vis de notre propre guérison.

 

Finalement, moi, je sais que ce qui m’a aussi beaucoup aidé à aller sur la voie de la rémission, c’est vraiment de redevenir acteur de ma propre guérison, de mon propre état. Alors oui il y a des outils, il y a les antidépresseurs, les thérapies comportementales, la relaxation, il y a pleins de choses mais finalement si nous-même on n’est pas acteur, si ça ne vient pas du cœur et si on ne s’investit pas dans notre propre guérison, selon moi c’est peut-être un peu plus déjà vouée à l’échec.

 

Ce que je dis, c’est simplement que peut-être, il faut réussir à se recentrer sur nous-même, sur notre propre capacité à agir et à guérir. Je pense qu’il faut réussir à nous remettre nous-mêmes au centre de notre propre guérison. Redevenir acteur et non plus spectateur ! Parce qu’en étant spectateur, on n’a aucune influence sur le film, alors qu’en étant acteur nous agissons sur notre propre guérison, et il n’y a que comme ça qu’on va pouvoir y arriver. En tout cas, c’est ce que je pense.

Ce que je dis, c’est pas du tout un jugement, je comprends très bien. Moi-même, j’ai été dans cette situation où j’attendais. J’étais tellement fatigué que j’avais envie qu’on me sorte de là ! Mais tout seul, c’était pas possible. Mais en même temps, la solution ne peut pas venir non plus que de dehors, et en fait, c’est avec un accompagnement, avec des solutions et en redevenant acteur qu’on y arrive. C’est en cumulant ces deux choses là, qu’on va pouvoir passer un cap.

 

Voilà, c’était la petite réflexion du jour, redevenir acteur de notre propre guérison et ne plus être spectateur. Ne plus être dans cette passivité dans laquelle on peut se retrouver quand on a des TOC qu’on est vraiment plus fatigué épuisé. C’est pour ça je vous dis, c’est pas du tout un jugement que je porte parce que je sais très bien que c’est compliqué mais, je pense que c’est important et peut-être, tout le monde n’a pas conscience que c’est en redevenant acteur de notre propre guérison qu’on va aller de l’avant.

 

Je vous invite à me donner votre avis sur ce que je viens de vous dire sur cette réflexion que j’ai voulu partager avec vous dans les commentaires. Ça peut être super intéressant de voir un petit peu comment vous vous vivez les choses de votre côté. Peut-être que ma manière de voir les choses n’est pas la vôtre, ça je peux totalement le concevoir. Quoi qu’il en soit, c’était vraiment une vidéo faite dans la bienveillance, je voulais vraiment partager ça avec vous parce que je sais que je suis passé par là et je me suis dit, peut-être que d’autres personnes sont dans cette situation et que ça pourrait être intéressant de partager avec eux ma réflexion sur le sujet.

 

Je vous dis à la prochaine pour la prochaine vidéo d’ici là prenez soin de vous.

Pin It on Pinterest

Share This